Lifestyle & coups de coeur

Louise Brooks

Vous connaissez Louise Brooks, cette actrice des années 1920 avec ses cheveux noirs coupés en carré court et une frange courte aussi? Je suis sûre que oui, même si le nom ne vous dit rien, son visage, son style vous parlent certainement!

À l’écran comme dans la vie, Louise Brooks fait du bruit et devient une icône.

Danseuse à la base, elle arrive au cinéma très jeune où elle joue des rôles scandaleux, dont celui de Lulu, dans Loulou (1929) du réalisateur allemand Pabst, et de Thymiane, dans Le Journal d’une Fille perdue (1929) du même réalisateur.

Dans Loulou, elle incarne une femme d’origine modeste, indépendante et sexuellement libérée, qui est convoitée à la fois par un homme marié et une femme lesbienne, et finit tuée par Jack l’Eventreur. Le film est censuré, plusieurs scènes crues sont coupées.

Dans Le Journal d’une Fille perdue, elle joue le rôle de Thymiane, qui, enceinte de l’assistant de son père, est envoyée en maison de redressement, d’où elle s’échappe. Reniée par sa famille, et ayant appris la mort de son enfant, elle devient prostituée dans une maison close.

Louise Brooks joue ses personnages de façon naturelle, à l’opposé du style plutôt théâtral de l’époque, ce qui les rend plus vivants et « vrais ».

Elle refuse de faire la poupée et de sourire face à la caméra et aux photographes. Sa moue sérieuse fait partie de son image controversé.

Elle refuse de toucher une pension alimentaire de son ex-mari millionnaire.

Sa réputation sulfureuse ne l’aide pas dans sa carrière, et après ces deux énormes succès, elle n’obtient plus que des deuxièmes rôles. Alors, écoeurée, quitte le star-system à 32 ans, travaille comme actrice à la radio, vendeuse dans un grand magasin, et même call girl, avant de devenir journaliste cinématographique à la plume acérée, et plus tard scénariste et écrivaine.

On lui attribue beaucoup d’amants, mais elle choisit de vivre seule, jusqu‘à sa mort, à 80 ans.

Louise Brooks a été beaucoup plus qu’une actrice sulfureuse, elle est aussi un symbole de libération des moeurs pour les femmes de l’époque, et une icône de style : son mode de vie libre, sa coiffure légendaire à la garçonne et ses jupes courtes font d’elle une représentante des flappers, les femmes qui veulent révolutionner les standards puritains de la mode dans lesquelles elles sont enfermées et revendiquent leur indépendance sociale et sexuelle.

Elle représente son époque : ce sont les années de l’essor du cinéma, du jazz, de la photographie, d’une nouvelle façon de danser, de s’habiller… ces nouveaux moyens d’expression qui ouvrent tellement de possibilités, où tout est à faire… Après la Première Guerre Mondiale, après la grippe espagnole, les gens pouvaient enfin revivre, s’amuser, s’exprimer, beaucoup de choses devenaient réalisables!

Lulu et Louise se confondent pour le public, aussi à cause de la proximité des deux prénoms et du mode de vie hors-normes de l’actrice. Laquelle a inspiré Guido Crepax pour son personnage ambigu de Valentina, ou l’album du saxophoniste de jazz John Zorn, News for Lulu, ou le parfum Loulou de Chanel, pour ne citer que quelques exemples?

Probablement un mélange des deux, la personne et le personnage…

Je n’ai jamais vu ses films, mais j’aime beaucoup l’image publique de Louise Brooks : elle dit ce qu’elle a à dire sans se plier aux injonctions sociales, défend le mode de vie qu’elle a choisi jusqu’au bout, malgré les déceptions. C’est un modèle qu’il n’est jamais trop tard de faire sien, je trouve!

Côté mode, j’aime bien le style vestimentaire de l’époque, simple et assez facile à porter, et j’adore la coiffure de Louise Brooks.

Je m’en suis inspirée pour la mienne, que je porte depuis trois ans (ou quatre? je ne sais plus exactement). Elle me va bien je trouve, car j’ai les cheveux lisses et hyper fins, donc pas beaucoup de possibilités si je veux rester naturelle. Je n’ai pas teint mes cheveux en noir pour lui ressembler et mon carré est un peu plus long que le sien, mais plusieurs personnes ont remarqué qu’elle était ma source d’inspiration et j’en suis plutôt fière!

Je me suis amusée à faire une petite séance photo en m’inspirant d’elle… qu’en dites-vous 🙂 ?

https://fr.wikipedia.org/wiki/Louise_Brooks

close
Previous Post Next Post

Ces articles peuvent aussi vous plaire

Pas de Commentaire

Laisser un commentaire